• Pensées

    Lecture et marche à pieds

    Habitant en région parisienne, j’ai été amenée comme presque tout le monde depuis début Décembre à changer ma façon d’aller au travail.Deux versions : levée à l’aurore pour prendre les premiers RER bondés ou bien 50 minutes de marche à pied et un peu de métro. La même pour le retour avec des temps de transport presque multipliés par deux. Du coup, soit je suis exténuée car mes journées sont très longues soit parce que j’ai marché au minimum 1h30 en me dépêchant entre le boulot et la vie de famille (oui parce que du coup les enfants n’ont pas école ou pas cantine histoire de donner un twist à…

  • Pensées

    Les petits feux

    Le début de l’année et le temps passé avec les miens m’amène, comme à chaque fois, à réinterroger ce qui compte vraiment pour moi et la place que je lui offre dans mon quotidien.Se retrouver emportée par le tourbillon de la vie qui court, entre le travail et les responsabilités familiales, sans garder une place de choix pour ce qui me fait vibrer c’est très vite arrivé finalement… Alors, pour les jours à venir, je me souhaite de réussir à entretenir en moi les petits feux qui me font me sentir vivante ! Je vais les nourrir avec du temps, les aviver avec du désir et des idées, les faire…

  • Pensées

    Bilan 2019

    Bilan d’une année de lectures réjouissantes et stimulantes… En plus de mes lectures personnelles inspirées par mes rencontres ou vos recommandations, j’ai débuté l’aventure des jurys avec le #grandprixdeslectriceselle2020 et le #prixmeilleurromanpoints J’ai lu toujours plus régulièrement de la poésie et cela m’a aéré l’esprit, j’ai persisté dans ma découverte des essais (avec un peu plus de mal je le reconnais…) et j’ai dévoré des fictions de qualité. Je vais finir l’année avec un bouquin et ceux que j’aime près du feu… que rêver de mieux !Je vous souhaite une belle journée et une douce soirée.

  • Pensées

    Les 9 meilleurs ;-)

    Pour ce jour de fête, je souhaitais vous remercier pour nos échanges et tous les bons conseils que vous avez été nombreux à me donner ! Ce #bestnine2019 issu des publications Instagram n’est que la partie la plus visible de nos conversations. Grâce à vous j’ai aussi pu découvrir de belles pépites dont on parle moins… Je vous souhaite de finir l’année avec un bon bouquin dans les mains!

  • Pensées

    Le livre dans le rêve

    Lire et rêver, deux activités que j’ai tendance à associer parfois …un peu trop littéralement! Il m’arrive parfois lorsque je lis un roman très prenant ou très saisissant que certains de ses personnages ou certaines des situations décrites s’intègrent à mes rêves ou cauchemars nocturnes.Je ne parle pas d’une rêverie éveillée dans la journée mais bien de passer la nuit dans des songes dans lesquels je ne peux pas me déprendre de la forte impression que m’a faite un bouquin. C’est comme une sorte d’emprise temporaire… agréable ou désagréable d’ailleurs. Suis-je particulièrement “impressionnable” ou bien cela vous arrive-t-il aussi ?Pitié, dites-moi que je ne suis pas seule sur ce coup…

  • Pensées

    Récolte de mots

    Récolter, glâner, trier, observer, classer, s’étonner, s’émerveiller, reposer, abandonner, y songer… replonger… Autant de mouvements qui s’appliquent tout autant à la collecte de galets qu’à la collecte de mots. J’aime noter un nouveau mot, en chercher l’origine et l’usage, l’oublier puis le retrouver.J’aime le plaisir fugace du mot inconnu entendu au détour d’une phrase, ouvrant tout un horizon de possibles souvent plus inventifs que le sens véritable.J’aime les mots inventés, mots-valises, pirouettes et acrobaties verbales des jeunes enfants… J’aime le mot savant pour décrire une réalité sans importance, les mots d’argot qui vont droit au but et les mots du lointain qui s’ancrent dans ma langue. Et vous, quel mot…

  • Pensées

    Ailleurs

    Quand les temps sont durs, j’ai terriblement besoin de lire.Je voudrais m’envelopper dans un livre comme on le ferait dans un plaid, me faire emporter par lui dans une histoire comme dans un torrent, me laisser porter et bercer par ses mots. Mais, quand les temps sont durs, j’ai du mal à canaliser mon esprit, à le maintenir attentif au texte, à lui faire garder le nez dans les pages.Il vire et tournicote, s’agite, oublie les personnages, relis trois fois la même phrase… J’essaie alors de lire des nouvelles, comme une forme de consensus entre mes besoins et mes capacités du moment. .Et parfois, quand même ceci ne fonctionne plus,…