Lectures

Honoré et moi, Titiou Lecoq

L’un de nos plus grands écrivains a eu une vie d’emmerdements assez classiques, la vie d’un homme avec ses soucis d’argent, ses rêves de devenir propriétaire, ses problèmes de travaux, son goût des fringues, ses pulsions d’achat, ses humiliations, ses espoirs que l’avenir serait meilleur, ses insomnies, ses migraines, ses brûlures d’estomac, sa mort.
Pourtant, il était bien un peu génial, Honoré ? Evidemment
.”

Lire une biographie de Balzac ? Mais pourquoi donc? Alors qu’il y a milles imaginaires à découvrir ? Voilà à peu près mon état d’esprit à la réception de ce livre…

J’ai finalement plongé dans cet ouvrage improbable: la biographie de Balzac racontée par une jeune journaliste qui écrit comme elle parle; sans façon.
Ça se lit vite et on découvre en se marrant un Balzac ultra dépensier et fan de déco d’intérieur, pro de la mauvaise foi et de l’auto-apitoiement.

Une sorte de tour de passe-passe magique qui transforme le grand écrivain prolixe en un homme charmant et parfois ridicule convaincu que le meilleur reste à venir.
Une image en remplace une autre et l’exercice vient autant interroger la représentation de l’Écrivain avec un grand E que redonner une humanité à cet Honoré pas comme les autres.

Livre lu dans le cadre du #grandprixdeslectriceselle2020

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *