Lectures

Haiku

Un #lundipoésie autour des haïku ces formes courtes venues du Japon qui nous permettent en quelques lignes d’évoquer la puissance de l’instant.

Je partage avec joie cette anthologie qui présente une sélection principalement japonaise et y intégre les textes d’auteurs occidentaux inspirés par cette forme.

Ce matin l’automne –
dans le miroir
le visage de mon père

Murakami Kijô

La nuit tombe – trop sombre
pour lire la page,
Trop sombre

Jack Kerouac

Les petits poissons blancs
ne dirait-on pas tout à fait
l’esprit de l’eau qui court?

Konishi Raizan

Soir calme
Seul avec la femme aimée
je connais l’étendue de la douceur

Louis Calaferte

Et un dernier, anonyme et fripon, pour commencer la semaine avec l’oeil qui pétille…

Lassée que chaque nuit
il s’y glisse, la bonne fait son
lit en portefeuille

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *