Lectures

Le dernier ermite, Michael Finkel.

Traduit de l’anglais par Johan Frederik Hel Guedj. 

“N’êtes-vous jamais tombé malade ? Insiste-t-elle. 

– Non, fait-il. Pour tomber malade, il faut être en contact avec d’autres humains.” 

L’histoire de Christopher Knight qui vécu durant 27 ans dans une solitude complète au cœur des forêts du Maine après avoir fait le choix de quitter la société en 1986. Cet ermite moderne aura survécu sans parler à quiconque et en se nourrissant grâce à des vols dans des maisons de vacances avant d’être arrêté en 2014. L’auteur l’a rencontré à quelques reprises et partage son histoire ainsi que des réflexions sur la place de la solitude et de l’indépendance dans le monde contemporain.  

Un livre un peu bancal à mon goût. L’écriture est d’une platitude désespérante qui n’est pourtant pas obligatoire quand on écrit de la non fiction ! Par ailleurs, ne vous attendez pas à la description d’une vie aventureuse en pleine nature mais plutôt à celle d’une vie solitaire à la frontière de la société. C’est tout aussi intéressant mais très différent : cette personne a décidé de ne plus avoir de relations humaines et ne souhaite donc pas partager son histoire, un vrai défi donc pour relater ses éventuelles convictions. 

Merci @lespetiteslecturesdemaud pour cette idée de lecture ! Je ne lis que très rarement des biographies et cet ermite m’a intriguée. 😊 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *