Lectures

Les poèmes d’Aragon

Un #lundipoesie de facture classique avec des textes de Louis Aragon extraits de son recueil “Le roman inachevé”. Il s’agit d’une autobiographie en poèmes qu’Aragon publie lorsqu’il approche ses soixante ans; un regard que l’écrivain jette sur son parcours amoureux, littéraire et politique. C’est à la fois auto-centré et universel. Ce livre est pour moi comme une conversation sur des sujets importants; je le relis depuis de nombreuses années, en m’attardant sur de nouvelles phrases à chaque lecture.

Un extrait de “L’amour qui n’est pas un mot”
Pour la première fois ta bouche
Pour la première fois ta voix
D’une aile à la cime des bois
L’arbre frémit jusqu’à la souche
C’est toujours la première fois
Quand ta robe en passant me touche


Et un extrait de “La beauté du diable”
Jeunes gens le temps est devant vous comme un cheval échappé
Qui le saisit à la crinière entre ses genoux qui le dompte
N’entend désormais que le bruit des fers de la bête qu’il monte
Trop à ce combat nouveau pour songer au bout de l’équipée
Jeunes gens le temps est devant vous comme un appétit précoce
Et l’on ne sait plus que choisir tant on se promet du festin
Et la nappe est si parfaitement blanche qu’on a peur du vin
Et de l’atroce champ de bataille après le repas des noces

.
Et un dernier pour la route, extrait de “Le vaste monde”
On a beau changer d’horizons
Le cœur garde ses désaccords


J’avais acheté ce livre chez un bouquiniste à la fin du lycée (il y a donc bien longtemps 🙂), ses pages avaient déjà jauni…j’aime son aspect vieilli.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *