Lectures

Le jour du patchwork, Whitney Otto.

Traduit de l’américain par Béatrice Vierne.

Les gens sont déroutés par les femmes qui ne sont ni exceptionnelles ni mariées; ils ont l’air de penser que l’on doit être l’une ou l’autre.”

Entre recommandations avisées pour réaliser un quilt de qualité et considérations sur l’amour et le mariage, le roman déroule une conversations entre femmes sur les grands sujets de société en Amérique des années 90.
J’ai été un peu déçue par ce roman dont j’ai trouvé le ton désuet et qui ne m’a pas vraiment conquise.

Mais merci quand même @weave_my_mind (et @sconeswiththewind du coup si j’ai bien suivi) 😊

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *