Lectures

Viviane Elisabeth Fauville, Julia Deck.

La fenêtre n’a pas de rideau. Elle semble clouée au mur comme une esquisse, une pure étude de perspective, où les rails et les caténaires échappés de la gare de l’Est figureraient les lignes de fuite.

Viviane Elisabeth Fauville a 42 ans, une jeune enfant, gagne bien sa vie et vient de se faire quitter par son mari. Lorsque le roman commence le lecteur devient Viviane Elisabeth Fauville, accusée d’avoir tué son psychanalyste.

On plonge alors dans un récit haletant, déroutant et magistral ! Entre troubles psychologiques et difficultés des femmes à incarner tout ce qu’on leur demande au quotidien, ce premier roman est incroyable : je l’ai dévoré ! Un immense merci @martine_duq pour cette découverte littéraire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *