Lectures

L’étrangère aux yeux bleus, Youri Rytkheou.

Traduit du russe par Yves Gauthier.

Le plat à offrandes dans les mains, Anna Odintsova s’éloignait du campement dans la toundra. Elle portait une longue tunique qui, disait Rinto, avait servi à plus d’une génération d’ènènyliyn. Son âme débordait de quiétude. Elle marchait d’un pas mesuré, paisible, de peur d’éventer un tel sentiment.”

Une très bonne sélection des @lelivreetlatortue pour mon @insta_kube !
Anna, jeune ethnographe russe débarque en 1947 dans un petit village tchouktche au bord du détroit de Béring. Elle épouse sans tarder un jeune éleveur de rennes et part nomadiser dans sa tribu pour apprendre de l’intérieur les coutumes tchouktches. Elle devient peu à peu une des leurs, passionnée par ce peuple dont elle découvre le mode de vie, le pouvoir spirituel et la force vitale. Elle se heurtera de plein fouet à la politique russe des kolkhozes et se battra pour rester loyale à ses valeurs.

J’ai été happée dans ce récit très bien romancé que j’ai lu d’une traite! Le connaissez-vous?
(Dans un style plus brut et très très fort, je vous conseille Peaux de phoque de Vequet qui se passe également dans une tribu tchouktche mais sans être romancé.)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *