Lectures

Trois sentiers vers le lac, Ingeborg Bachmann

Elle voudrait bien pouvoir se tenir la main devant les yeux, car pour elle la plus grande tentation est toujours de regarder Josef avec ravissement.”

Lues pour #maiennouvelles une série de textes autour de personnages féminins complexes marqués par une forme d’hésitation, de fatigue, de solitude.
Je connaissais la poésie de l’auteur et j’ai bien aimé le ton de ces nouvelles même si elles m’ont parfois plongée dans une forme d’engourdissement similaire à celui des personnages…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *