Lectures

Le reste est silence, Carla Guelfenbein.

Nous regardons toutes les deux le rectangle de ciel qu’on aperçoit par sa fenêtre. Apparemment, c’est de là que vient le pardon, sans le tralala des grandes révélations, en se faufilant discrètement par les fenêtres des cuisines.

Tomas a 12 ans et une malformation cardiaque. Il enregistre les conversations des adultes et mène l’enquête sur la mort de sa mère pour découvrir qui elle était. Autour de lui, les adultes tâtonnent pour résister à la peine, garder leur liberté ou se rencontrer.

Un livre émouvant qui m’a parfois fait penser à Extrêmement fort et incroyablement près de Jonathan Safran Foer.
Merci @inspiduvendredi pour cette belle idée de lecture ! La couverture poétique est l’oeuvre de @alastairmagnaldo

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *