Lectures

Tu ressembles à une juive, Cloé Korman.

Il me ramène à ce constat : aimer ou ne pas aimer les juifs est devenu, redevenu, un positionnement stratégique au sein de la société française.” 

Entre une connaissance qui lui assène qu’elle n’est “pas vraiment une juive” si elle ne fait pas le repas de Pessah et une proche qui l’alerte: “attache tes cheveux sinon tu ressembles à une juive”, l’auteure raconte son expérience d’une judaïté toute personnelle mais, par essence, marquée par l’Histoire. Cela l’amène à évoquer les liens entre racisme et antisémitisme, les mécanismes d’enfermement sociaux et le pouvoir des mots, qu’ils soient destructeurs ou libérateurs. 

J’avais été impressionnée par son roman “Midi” à la langue à la fois douloureuse et lumineuse. Je me suis un peu perdue dans les méandres de cet essai je l’avoue… 

Merci @celine2405 pour ce conseil de lecture. Je crois que j’ai finalement été plus saisie par votre post que par cette lecture 😊  

2 Comments

  • Electra

    étrange titre, c’est un essai ? en lisant les classiques français de la fin du 19è. S. j’ai redécouvert cette France ouvertement anti-sémite, terrifiant. Après, ce qu’elle dit, on peut aussi le dire pour les catholiques qui pratiquent à petite dose (ceux qui baptisent leurs enfants mais ne retournent jamais à l’église…)

    • Ju

      C’est un essai ou plutôt un texte d’opinion qui se fonde sur un témoignage personnel. L’auteure nous invite dans ses pensées qui ont été déclenchées par ces deux phrases.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *