Lectures

Les étoiles s’éteignent à l’aube, Richard Wagamese.

Traduit de l’anglais par Christine Raguet. 

Les étoiles dessinaient des figures et se chargeaient de significations; il sentait leur attraction comme une convocation et il pénétra plus profondément dans la coupe perlée de la nuit, il y vit une multitude de mondes potentiels, suspendus hors du temps, et il ferma les yeux pour essayer de les ressentir au fond de lui-même, mais il ne sentit rien d’autre que du vide.” 

Un jeune homme a été élevé dans la solitude relative des montagnes par un homme qui lui a transmis le plaisir du travail et le goût des échanges francs. Il se retrouve face à face avec son père, un presque inconnu qui ne tient pas sa parole. Celui-ci est mourant, alcoolique et a décidé que son fils l’emmènerai mourir en haut de la montagne comme un guerrier indien. Cette dernière marche doit également lui permettre de transmettre enfin son histoire à son fils. 

Identité, transmission, force du lien avec la Nature mais aussi douleur et regrets vont tour à tour apparaître au gré du chemin avec en point d’horizon la mort du père et, peut-être, la renaissance du fils. 

J’ai dégusté cette lecture faite en commun avec les passionnées du #tartetatinbookclub ! 

Elle m’a fait repenser au Chemin des Âmes de Joseph Boyden pour la valeur cathartique du voyage.  L’immersion dans la Nature et l’importance des récits pour grandir, se construire et perdurer sont également venues résonner avec mes propres convictions. 

Après, comme certaines de mes camarades de lecture j’ai eu quelques agacements liés à des incohérences d’écriture et je m’aperçois que je n’ai pas totalement adhéré non plus à la situation de départ (que je trouve assez peu crédible mais bon… je l’ai acceptée pour pouvoir rentrer dans le livre). 

Bouquin lu avec les fantastiques @ptitebibli @zemelin @cecile_deli @bessouetmoi @elo_lotte @madame_reve_dartifices @lebasi1987 @la.cabane.en.livres @queenoftricotage @confidences_litteraires @stella.havisham @mandragore77 @papiercrepon @marionfeyt et … bien sûr … la seule l’unique @mangez_des_tartes ! 

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *