Lectures

Lune captive dans un œil mort, Pascal Garnier.

Chacun de son côté avait fait le tour de sa propre vie et constaté qu’arrivé à un certain âge, l’indépendance devient une sorte d’esclavage.

Martial et Odette, retraités avec un peu d’argent, s’installent aux Conviviales – nouvelle résidence sensément paradisiaque du Sud de la France. Ici, on vous promet sécurité et divertissement.
Enfin, pour l’instant il n’y a qu’eux et le gardien-jardinier donc forcément ce n’est pas trépidant… Mais passé les premiers moments et avec l’arrivée de quelques voisins tout cela pourrait aisément tourner à la fête ou bien au désespoir le plus dramatique !

J’ai été surprise par ce livre sans façon qui vous embarque dans une atmosphère de plus en plus tendue, où l’ironie est vite dépassée par un mélange de poésie et de désespoir. Je ne connaissais pas cet auteur et j’ai adoré le va-et-vient entre la satire violente de l’univers lisse des “seniors” désœuvrés et le grain de folie perpétuel d’individus qui veulent encore vivre à leur façon.
Une chouette découverte !

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *