Lectures

Caché dans la maison des fous, Didier Daeninckx.

Au cours des jours qui suivirent, Denise avait placé ses pas dans ceux du poète pour aller à la rencontre de ces êtres singuliers que la société ne voulait pas entendre, qu’elle voulait empêcher d’émettre d’insupportables vérités.”

Durant l’occupation nazie Denis Glazer, jeune femme juive, trouve refuge à l’asile psychiatrique de Saint Alban en Lozère où sont également abrités le poète Eluard et son épouse Nusch. Deux médecins, Lucien Bonnafé et François Tosquelles, y font acte de résistance tout en inventant une nouvelle approche des malades sans entrave et dans l’échange. Découverte de la poésie pour la jeune femme, de l’art brut pour le poète et de l’Autre de façon générale sont au coeur de ce court roman fondé sur une histoire vraie.

Bon, je vais être concise : ce livre ne m’a pas du tout convaincue. J’ai trouvé l’écriture très froide et distanciée ce que j’aurais pu apprécier si le contenu avait été un peu plus dense ou élaboré. Ici, j’ai eu l’impression qu’on me mettait sous les yeux un épisode de façon résumée sans donner de profondeur ni aux personnes ni aux faits. Alors que ce sujet ! Il y avait de la matière à travailler !
Bref.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *