Lectures

Le jardin arc-en-ciel, Ito Ogawa.

Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako. 

La famille Takashima a décidé de continuer à vivre sereinement, tournée vers l’avenir. Sans rien revendiquer, comme une petite plante qui prendrait discrètement racine dans le sol. Puisque nous ne faisions rien de répréhensible, nous pouvions suivre la voie qui était la nôtre.” 

Une jeune femme fraîchement quittée par son mari et élevant seule son fils découvre l’amour avec une lycéenne. Elles quittent la ville pour la campagne et ses ciels étoilés et vont peu à peu construire leur famille arc-en-ciel tout en tenant une chambre d’hôte ouverte à tous. Comme dans Le Ruban de la même auteure, les débuts peuvent sembler un peu mièvres mais la constance du propos et la délicatesse des observations valent largement le détour ! 

Premier roman lu cette année dans le cadre du #juindesfiertés lancé par @ledevorateur et @la_tortue_qui_lit ! Merci @lucie.caron_boyer pour cette recommandation toute en douceur et convictions!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *