Lectures

Le soir du chien, Marie-Hélène Lafon.

L’après-midi, Marlène marchait. Elle remontait le cours de la rivière ; elle allait au long des plateaux d’herbe rase. Cette marche hors des routes, hors les sentiers des hommes, par tous les temps, pour rien, sans fusil, sans chien, seule, suffisait à la signaler à l’attention de tous, à l’isoler ; plus encore que le reste, que l’extrême pâleur de la peau, le noir des vêtements, l’exubérance des cheveux fauves, l’appartenance à un lointain pays de bord de mer et ma dévotion.” 

Une rencontre lumineuse, une histoire d’amour véritable et le déchirement profond d’une séparation. Dans un tout petit livre doux et sincère l’auteure rapporte une histoire universelle avec beaucoup de délicatesse. 

Cette lecture a fonctionné pour moi comme une respiration, un havre. J’ai aimé comment les lieux étaient évoqués (les maisons, la campagne, le village…) et la simplicité du récit qui mêle les voix des différentes personnes. 

Merci @livresselitteraire pour cette idée de lecture pleine d’émotions!

En photo aussi la jolie petite presse herbier fabriquée par @rozenn_ll dont je suis ravie et que je vais tester sans tarder!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *