Lectures

L’art poétique de Boileau

Un #lundipoésie rigoureux et sans pitié avec un extrait fameux de l’Art Poétique de Boileau…
On est pas là pour rigoler ni pour perdre notre temps : une certaine conception du labeur d’écriture!

Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le saurait percer.
Avant donc que d’écrire, apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.


Le tout trouvé dans un manuel de français pour classes de troisième datant de 1948.
Des idées qui ont marqué toute une éducation à la Française pour le meilleur comme pour le pire…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *