• Lectures

    Moon of the crusted snow, Waubgeshig Rice.

    “He kicked up frozen shrapnel each time he raised a foot. A fine powder lay underneath. The conditions made him think of the specific time of year. There’s a word for this, he thought, trying to remember with each high step across the hard snow. His knees raised as if to rev his mind into higher gear. He looked up to the lumpy clouds in the hope that the word would emerge like a ray of sunlight through overcast sky. “Onaabenii Giizis,” he proudly proclaimed out loud. “The moon of the crusted snow.” His words fell flat on the white ground in front of him and he wondered which month…

  • Lectures

    Crazy Brave, Joy Harjo.

    “Though we have instructions and a map buried in our hearts when we enter this world, nothing quite prepares us for the abrupt shift to the breathing realm.“ Comment – alors que je lis des auteur(e)s amérindiens avec appétit depuis presque 20 ans – ai-je pu ignorer l’existence de Joy Harjo ?! J’en reste perplexe et un nouveau monde s’ouvre à moi… Je fonce faire l’emplette de ses recueils de poésie. L’auteure retrace ici son enfance et ses chemins de vie jusqu’à ce qu’elle plonge enfin dans la Poésie pour être pleinement elle-même.Un parcours amérindien malheureusement classique marqué par le racisme, la pauvreté, la violence masculine, l’alcool…mais aussi par la…

  • Lectures

    Where the dead sit talking, Brandon Hobson.

    “The period in my life of which I am about to tell involves a late night in the winter of 1989, when I was fifteen years old and a certain girl died in front of me. Her name was Rosemary Blackwell. It happened when she and I were living with a family in foster care, and though the details are complicated, I still think about her often. I’m alive and she’s dead. I should tell you this is not a confession, nor is it a way to untangle the roots and find meaning.“ Sequoyah, jeune adolescent améridien déplacé de foyer en famille d’accueil, arrive un jour chez les Troutts au…

  • Lectures

    Kill the indian in the child, Elise Fontenaille.

    “Un homme venait de marcher sur la Lune pour la première fois et nous, nous jetions au feu des os de bêtes sauvages pour y lire notre avenir.“ Un court roman jeunesse sur le drame des pensionnats dans lesquels étaient internés et retenus les jeunes amérindiens séparés de force de leur famille.Un sujet choquant et scandaleux qui n’est pas encore suffisamment connu. Je n’ai pas été emportée par le texte, qui se fonde sur l’histoire terrible de Chanie Wenjack, mais le sujet m’est déjà familier. J’ai préféré le traitement qu’en a fait Joseph Boyden dans son court livre Wenjack. Ceci dit c’est un bon moyen de faire connaitre le sujet aux…

  • Lectures

    Danses de guerre, Sherman Alexie.

    Traduit de l’anglais par Michel Lederer. “J’ai pensé à la vie de mon père : il avait six ans quand son propre père a été tué à la Seconde Guerre mondiale. Puis sa mère, atteinte de tuberculose, est morte quelques mois plus tard. A six ans, mon père était vidé, détruit. Sous maints aspects, il n’a jamais cessé d’avoir six ans. Il n’existait aucune religion, aucun tour de magie, aucune chanson ou danse capable d’aider mon père.” Sur les toujours bons conseil de @theflyingelectra j’ai lu ce recueil de nouvelles d’un auteur dont j’aime énormément les romans.Une découverte un peu bancale toutefois car certaines nouvelles m’ont laissée de marbre/perplexe lorsque d’autres m’ont au…

  • Lectures

    Les étoiles s’éteignent à l’aube, Richard Wagamese.

    Traduit de l’anglais par Christine Raguet.  “Les étoiles dessinaient des figures et se chargeaient de significations; il sentait leur attraction comme une convocation et il pénétra plus profondément dans la coupe perlée de la nuit, il y vit une multitude de mondes potentiels, suspendus hors du temps, et il ferma les yeux pour essayer de les ressentir au fond de lui-même, mais il ne sentit rien d’autre que du vide.”  Un jeune homme a été élevé dans la solitude relative des montagnes par un homme qui lui a transmis le plaisir du travail et le goût des échanges francs. Il se retrouve face à face avec son père, un presque inconnu qui…

  • Lectures

    Killers of the flower moon: The Osage Murders and the Birth of the FBI, David Grann

    ““What is gone is treasured because it was what we once were. We gather our past and present into the depths of our being and face tomorrow. We are still Osage. We live and we reach old age for our forefathers.”   Un récit documentaire de la spoliation systématique et les meurtres des indiens Osage devenus riches car le sous-sol de leur réserve était riche en pétrole.   L’enquêteur reprend une des premières enquêtes du FBI (celle qui fera sa réputation) et la poursuit pour remettre à jour comment des américains blanc se sont organisés pour placer sous tutelle les indiens  Osages puis en assassiner un grand nombre pour mettre la main sur leurs revenus miniers.  L’enquête est passionnante et l’injustice flagrante. J’ai beaucoup aimé cette lecture qui, en nous intéressant au destin tragique d’une famille, nous amène à découvrir sans effort de nombreux sujets politiques et économiques.   Le livre…

  • Lectures

    Sœurs volées, enquête sur un féminicide au Canada, Emmanuelle Walter.

    “Élever des ados dans une communauté autochtone, même la moins dévastée d’entre elles, où les traumatismes du passé ( l’annihilation culturelle, les migrations forcées, les enfants enlevés, les familles détruites) et du présent ( l’absence de travail, l’absence d’avenir, l’absence de sens) se conjuguent pour générer la déscolarisation, les problèmes mentaux, la violence, l’autodestruction. Élever des ados qui voient tous les jours l’alcoolisme, l’abandon, la défaite.”  Cet essai personnel et engagé tente de rapporter, en suivant le cas de deux jeunes filles disparues et les innombrables obstacles affrontés par leurs familles pour connaître leur sort, la façon dont les femmes autochtones sont malmenées, détruites et déconsidérées au Canada. Violences familiales, sociales,…