• Lectures

    Kill the indian in the child, Elise Fontenaille.

    “Un homme venait de marcher sur la Lune pour la première fois et nous, nous jetions au feu des os de bêtes sauvages pour y lire notre avenir.“ Un court roman jeunesse sur le drame des pensionnats dans lesquels étaient internés et retenus les jeunes amérindiens séparés de force de leur famille.Un sujet choquant et scandaleux qui n’est pas encore suffisamment connu. Je n’ai pas été emportée par le texte, qui se fonde sur l’histoire terrible de Chanie Wenjack, mais le sujet m’est déjà familier. J’ai préféré le traitement qu’en a fait Joseph Boyden dans son court livre Wenjack. Ceci dit c’est un bon moyen de faire connaitre le sujet aux…

  • Lectures

    Danses de guerre, Sherman Alexie.

    Traduit de l’anglais par Michel Lederer. “J’ai pensé à la vie de mon père : il avait six ans quand son propre père a été tué à la Seconde Guerre mondiale. Puis sa mère, atteinte de tuberculose, est morte quelques mois plus tard. A six ans, mon père était vidé, détruit. Sous maints aspects, il n’a jamais cessé d’avoir six ans. Il n’existait aucune religion, aucun tour de magie, aucune chanson ou danse capable d’aider mon père.” Sur les toujours bons conseil de @theflyingelectra j’ai lu ce recueil de nouvelles d’un auteur dont j’aime énormément les romans.Une découverte un peu bancale toutefois car certaines nouvelles m’ont laissée de marbre/perplexe lorsque d’autres m’ont au…

  • Lectures

    Les étoiles s’éteignent à l’aube, Richard Wagamese.

    Traduit de l’anglais par Christine Raguet.  “Les étoiles dessinaient des figures et se chargeaient de significations; il sentait leur attraction comme une convocation et il pénétra plus profondément dans la coupe perlée de la nuit, il y vit une multitude de mondes potentiels, suspendus hors du temps, et il ferma les yeux pour essayer de les ressentir au fond de lui-même, mais il ne sentit rien d’autre que du vide.”  Un jeune homme a été élevé dans la solitude relative des montagnes par un homme qui lui a transmis le plaisir du travail et le goût des échanges francs. Il se retrouve face à face avec son père, un presque inconnu qui…

  • Lectures

    Killers of the flower moon: The Osage Murders and the Birth of the FBI, David Grann

    ““What is gone is treasured because it was what we once were. We gather our past and present into the depths of our being and face tomorrow. We are still Osage. We live and we reach old age for our forefathers.”   Un récit documentaire de la spoliation systématique et les meurtres des indiens Osage devenus riches car le sous-sol de leur réserve était riche en pétrole.   L’enquêteur reprend une des premières enquêtes du FBI (celle qui fera sa réputation) et la poursuit pour remettre à jour comment des américains blanc se sont organisés pour placer sous tutelle les indiens  Osages puis en assassiner un grand nombre pour mettre la main sur leurs revenus miniers.  L’enquête est passionnante et l’injustice flagrante. J’ai beaucoup aimé cette lecture qui, en nous intéressant au destin tragique d’une famille, nous amène à découvrir sans effort de nombreux sujets politiques et économiques.   Le livre…

  • Lectures

    Sœurs volées, enquête sur un féminicide au Canada, Emmanuelle Walter.

    “Élever des ados dans une communauté autochtone, même la moins dévastée d’entre elles, où les traumatismes du passé ( l’annihilation culturelle, les migrations forcées, les enfants enlevés, les familles détruites) et du présent ( l’absence de travail, l’absence d’avenir, l’absence de sens) se conjuguent pour générer la déscolarisation, les problèmes mentaux, la violence, l’autodestruction. Élever des ados qui voient tous les jours l’alcoolisme, l’abandon, la défaite.”  Cet essai personnel et engagé tente de rapporter, en suivant le cas de deux jeunes filles disparues et les innombrables obstacles affrontés par leurs familles pour connaître leur sort, la façon dont les femmes autochtones sont malmenées, détruites et déconsidérées au Canada. Violences familiales, sociales,…

  • Lectures

    The marrow thieves, Cherie Dimaline.

    “We go to the schools and they leach the dreams from where our ancestors hid them, in the honeycombs of slushy marrow buried in our bones. And us? Well, we join our ancestors, hoping we left enough dreams behind for the next generation to stumble across.“ Dans un avenir proche, les dérèglements climatiques ont mis à mal nos sociétés créant de nouvelles privations et de nouvelles migrations. Les Amérindiens se retrouvent à nouveau menacés mais pour de nouvelles raisons : ils sont les seuls à avoir conservé la faculté de rêver. Pourchassés pour leur moëlle que les scientifiques voient comme l’élément clé de leurs capacités, ils sont en fuite. Au…

  • Lectures

    Birdie, Tracey Lindberg.

    “Sometimes when you see something every day you forget its mystery.“ Un roman puissant qui nous fait plonger dans l’univers mental de Bernice, dite Birdie, jeune femme amérindienne de la nation Cree. Après une enfance et une adolescence troublée qui l’a vue fuir les dangers de sa famille, vivre dans la rue et faire un séjour en hôpital psychiatrique, Birdie décide de faire sécession. Elle s’allonge dans son lit et s’immerge dans ses souvenirs, ses rêves et son histoire observant le monde tout en s’en tenant éloignée. Elle est peu à peu veillée par sa tante, sa cousine et sa patronne.  Entre la “disparition” de Birdie, qui a pratiqué depuis le plus jeune âge sa capacité à se rendre invisible pour se protéger, et la…

  • Lectures

    Murder on the red river, Marcie R. Rendon.

    Cash est amérindienne, ballottée de famille d’accueil en famille d’accueil où elle sert à la fois de souffre-douleur et de garçon de ferme, elle apprend vite à ne compter que sur elle-même. A 19 ans, elle se trouve mêlée à l’enquête que conduit son seul ami, un sheriff solitaire, sur l’assassinat d’un indien.Entre récit d’apprentissage, roman glaçant sur le devenir des enfants amérindiens dans les années 70 et roman noir, ce bouquin est juste parfait pour finir l’année! Cash est un personnage inoubliable qu’il est difficile de laisser en refermant le livre…Merci @theflyingelectra pour, une fois de plus, cette excellente idée de lecture !

  • Lectures

    Nirliit, Juliana Leveillé-Trudel.

    “Le Nord est dur pour le coeur. Le Nord est un enfant ballotté d’une famille d’accueil à une autre, le Nord ne veut pas être rejeté de nouveau, le Nord te fait une vie impossible jusqu’à ce que ton coeur n’en puisse plus et que tu le quittes avant d’exploser et il pourra te dire voilà : je le savais, tu m’abandonnes. Parce qu’on vous abandonne tout le temps, qu’on fait de vous des parenthèses à l’infini, des aventures que l’on vient vivre pour un temps avant de retrouver nos vies rangées du Sud ou repartir vers de nouvelles expériences qui nous semblent maintenant plus alléchantes que votre exotisme du…

  • Lectures

    Future home of the living god, Louise Erdrich.

    “The first thing that happens at the end of the world is that we don’t know what is happening.” Dans un monde où l’évolution a fait demi-tour (les êtres vivants qui naissent redevenant en quelque sorte la version antérieure de leur développement) les femmes enceintes sont surveillées et capturées pour comprendre et maîtriser ce qui est vécu comme un cataclysme. Cedar Hawk Songmaker, 26 ans est une jeune femme amérindienne adoptée par des Américains libéraux. Elle est enceinte et le roman est le journal qu’elle écrit à l’enfant qu’elle porte. Sentiments contradictoires, fuite, planque, capture, résistance, retours aux origines et à la famille se mêlent à ses réflexions sur l’enfant…