• Les doux mots du dimanche

    Suspicion

    Aujourd’hui pour #lesdouxmotsdudimanche un mot terrible et actuel : suspicion. La suspicion c’est le soupçon, la défiance mêlés d’incrédulité, de doute. Elle est fondée sur des sentiments, des intuitions et des à priori…. C’est aussi, et vous me voyez venir, le diagnostic provisoire d’une maladie en attendant un nouvel examen ou la réponse d’une analyse.Le mot vient du terme soupçon qui lui-même du latin suspicere «regarder de bas en haut», «suspecter, soupçonner». Bref, la suspicion c’est l’attente qui voit le verre à moitié vide… qui part du principe que le personne est mauvaise, toxique. Et quand la suspicion s’installe, elle place tout le travail du côté du “défendeur” pour lutter contre les…

  • Pensées

    Les mots pour écrire

    Mercredi dernier j’ai eu le très grand plaisir de participer à un atelier d’écriture @lesmots.co mots.co sous la houlette d’Agnès Michaux.J’y avais embarqué mon équipe pour un moment hors du flux parfois usant de notre métier. @lesmots.co c’est un lieu d’apprentissage de l’écriture où des auteurs viennent partager leurs techniques, leurs routines et leur savoir-faire dans une sorte de compagnonnage tout aussi bienveillant qu’il est exigeant. Ça faisait un moment que j’observais avec appétit leurs ateliers. En quelques minutes l’énergie d’Agnès nous a embarqué dans un tourbillon qui nous a fait jouer avec les mots et nous émerveiller de notre capacité créatrice. Un moment à part, comme une petite flamme qu’il ne tient…

  • Les doux mots du dimanche

    Glouton

    Un mot aux résonances enfantines et rigolotes aujourd’hui pour #lesdouxmotsdudimanche : glouton. Glouton est en premier lieu un adjectif qui qualifie la personne ou l’animal qui mange, qui engloutit les morceaux avec avidité, avec excès (en faisant passer la quantité avant la qualité). Par extension il qualifie également celui qui manifeste de l’avidité.Le terme vient du latin “glutus” qui voulait dire gosier.L’adjectif a également été utilisé comme un nom et ce dès le XIIème siècle pour décrire un goinfre, un débauché et s’est transformé en insulte le glouton étant un truand, un traître.Par ailleurs, le glouton est un mammifère carnassier (aussi appelé carcajou) sorte de petit ours du Canada se nourrissant principalement de…

  • Les doux mots du dimanche

    Anecdote

    Aujourd’hui, pour #lesdouxmotsdudimanche j’ai choisi un mot ambivalent : anecdote. Une anecdote, nom féminin, est un petit fait historique survenu à un moment précis de l’existence d’un être, en marge des événements dominants et pour cette raison souvent peu connu. Le terme est emprunté au Grec et voulait dire littéralement “non publié, inédit”.Dans un deuxième temps cela décrit également une petite aventure vécue dont on souligne le pittoresque ou l’aspect révélateur, significatif. En somme une anecdote est – selon notre point de vue – soit un détail piquant, croustillant et révélateur (presque un scoop pour ceux qui aiment les infos “en off”) soit quelque chose d’inintéressant, qui ne vaut même pas d’être…

  • Les doux mots du dimanche

    A califourchon !

    Aujourd’hui pour #lesdouxmotsdudimanche je vous propose une locution dont j’adore la sonorité : “à califourchon”! Être à califourchon sur quelque chose c’est d’abord s’y tenir dans la position de quelqu’un qui monte à cheval, les jambes écartées. Ainsi, les sorcières montent à califourchon sur leur balai…😊Mais être à califourchon sur quelque chose c’est aussi tenir obstinément à quelque chose – être très à cheval sur les bonnes manières par exemple.La locution apparaît dès le XIIIème siècle dans sa première acceptation. Enfin – et c’est le plus charmant, califourchon pouvait également être un substantif décrivant la passion, le hobby de quelqu’un. Même si cette tournure de langue est tout à fait désuète elle…

  • Les doux mots du dimanche

    Scrupule

    Pour bien commencer l’année avec #lesdouxmotsdudimanche je vous propose un mot que j’affectionne tout particulièrement : scrupule. Scrupule, nom masculin décrivant le trouble de conscience qui fait naître le doute sur la conduite à tenir ou sur la valeur morale d’un acte déjà accompli. Par extension ce mot décrit également l’exigence, la délicatesse de conscience qui pousse à agir, à juger avec une extrême rigueur, avec une grande droiture. Le scrupule est donc au cœur de notre conscience et à l’initiative de nos actions les plus exigeantes envers nous-mêmes.J’adore ce mot à cause de son sens, de sa sonorité mais surtout à cause de son origine : en latin, le “scrupulus” c’est…

  • Les doux mots du dimanche

    Attente

    Pour ce dernier dimanche avant Noël j’ai choisi un mot simple et chargé de possibles pour #lesdouxmotsdudimanche : attente. L’attente, nom féminin, décrit en premier lieu l’action de demeurer en un lieu jusqu’à ce que quelqu’un ou quelque chose arrive. Le terme apparait dès le XIème siècle et ce n’est qu’au XVIIIème siècle qu’il prend également le sens d’espoirs ou de prévisions. J’aime ce mot comme une graine qui germe, porteuse de rêves.Il n’est pas forcément dans l’air du temps qui favorise plutôt l’action, la décision, la motivation, la performance… prendre sa vie en main, se réaliser, devenir meilleur(e). Et encore plus maintenant que l’année se termine et que notre environnement nous…

  • Les doux mots du dimanche

    Galopin

    Aujourd’hui, pour #lesdouxmotsdudimanche un mot impertinent, qui claque au vent : galopin.Galopin ! C’est tellement mieux suivi d’un point d’exclamation non ? Galopin, nom masculin, désignant à l’origine un jeune garçon chargé de faire des commissions (et le mot date du XIVème siècle). Celui qu’on envoie donc galoper pour faire une emplette… mais aussi le jeune marmiton en cuisine qui apprend son métier et qu’on imagine courir dans un sens puis dans l’autre à la recherche d’un ustensile ou d’une denrée. Par extension, le galopin désigne le jeune garçon qui court les rues, traîne en chemin et en profite pour faire les quatre cent coups.Et par une aimable surenchère dans l’extension, le…

  • Les doux mots du dimanche

    Réfractaire

    On continue dans un autre genre avec un mot un peu plus contrariant pour #lesdouxmotsdudimanche : réfractaire. Réfractaire, nom masculin, définit l’être humain ou l’animal qui refuse d’obéir, de se soumettre. Les synonymes en sont : insoumis, rebelle. L’antonyme principal : docile. Le mot apparaît en 1546 chez Rabelais et connait un regain en 1792 dans le vocabulaire révolutionnaire. Il raconte celui qui “qui ne se laisse pas appréhender, qu’on ne peut intégrer à un système ». Peu à peu il décrit aussi la personne “insensible, inapte à comprendre ou apprendre”: je connais par exemple des réfractaires aux mathématiques…. De là à dire que celui qui refuse de se soumettre est un c_n…

  • Les doux mots du dimanche

    Cacographie

    Aujourd’hui un nouveau mot qui me fait sourire pour #lesdouxmotsdudimanche : cacographie! Ce nom féminin décrit une orthographe incorrecte et par extension une langue contraire aux règles de l’écriture… une sorte de charabia en somme. Cacographie et cacophonie sont donc sœurs, contrevenantes à l’harmonie et au bon goût. Elles inventent leur propre langue, insouciantes ou ignorantes. Pour moi la cacographie est autant source d’agacement que de délices : agacement quand elle me semble provenir d’une forme de paresse que je perçois comme un manque de respect des mots et des personnes; délices quand elle révèle un double sens, un jeu avec le mot et la poésie des erreurs. Allez, je tente une…