Lectures

Bleuets, Maggie Nelson.

Traduit de l’anglais par Celine Leroy.

Si je devais mourir aujourd’hui, je dirais que mon amour du bleu et faire l’amour avec toi ont été les deux sensations les plus plaisantes que j’ai connues dans ma vie.

Dans un recueil de pensées assemblées l’auteur partage à sa façon crue et poétique son amour pour la couleur bleue et le désarroi d’une rupture amoureuse.

J’ai à nouveau apprécié son écriture et le choix d’un format compilant des pensées, des maximes, des références philosophiques ou artistiques.
Par contre, à la différence des Argonautes, je n’ai pas du tout été intéressée par son propos… et c’est quand même bien dommage ! Je suis restée perplexe et assez indifférente et me suis demandée plusieurs fois ce qui pouvait avoir autant plu aux autres lecteurs.

Du coup @cunegondedelahaute@palir_au_soleil@lalitteratrice vous qui avez aimé ce livre sauriez-vous me dire en quelques mots pourquoi replonger dedans ? J’ai tellement aimé The Argonauts que j’ai le sentiment d’être bêtement passée à côté, d’avoir manqué la clé d’entrée…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *