• Lectures

    Une sexualité à soi, Laura Berlingo.

    “Ces cinquante dernières année n’ont vu ni la disparition d’injonctions diverses et contradictoires, ni celle d’un système sexuel patriarcal violent. La libération sexuelle reste à venir, libération peut-être possible grâce à une éducation sexuelle que l’on dit positive.“ Ce court ouvrage cherche à poser les bases d’une réflexion sur une sexualité qui se déferait peu à peu des préjugés inconscients que la société place en nous. Avec quelques informations clés, des questions simples et frappantes, des propositions de ressources et beaucoup de sensibilité l’auteure nous amène à reconsidérer des choses que nous tenons parfois pour acquises et tente de nous donner la possibilité d’inventer une sexualité relevant plus de notre…

  • Lectures

    Mes dix règles d’écriture, Elmore Leonard.

    Traduit de l’anglais par Johanne Le Ray et jeanne Guyon.Illustré Joe Ciardello. “Ne commencez jamais un livre en parlant de la météo.”“N’utilisez jamais de tournures telles que ‘soudain” ou ‘l’enfer se déchaîna’. Cette règle se passe d’explication. J’ai observé que les écrivains qui utilisent le mot ‘soudain’ ont tendance à se laisser un peu déborder par les points d’exclamation.““Si ça a l’air écrit, je réécris.” J’ai adoré ces 10 conseils plein de bons sens et d’impertinence, qui mêlent hommage aux auteurs admirés et coups de pied aux egos des “Grands qui Ecrivent” !Ecrire au plus près du réel, sans se faire mousser, sans renchérir sur les émotions, avec une économie…

  • Lectures

    Dites à l’avenir que nous arrivons, Mathieu Baudin.

    Une combinaison de convictions personnelles et d’intérêts professionnels m’amène à réfléchir depuis un certain temps aux moyens de faire évoluer les comportements collectifs autour des questions environnementales.La menace, la culpabilité et l’anxiété ne m’ayant jamais semblé être des moteurs durables ou fertiles je cherche donc (au gré des rencontres et des lectures) des moyens drôles, ingénieux et joyeux. J’ai lu ce bouquin pour y trouver synthétisés et vulgarisés le cadre de réflexion et la méthode d’action de l’Institut des Futurs Souhaitables, organisme qui s’attache à imaginer et rendre possibles des futurs désirables. Et bien, j’ai trouvé ce bouquin simple et motivant : une bonne introduction pour changer de point de…

  • Lectures

    Ethnologie du bureau, Pascal Dibie.

    “La feuille de présence souvent appelée “la sournoise” ou “la discrète épouse”, comme l’écrit Poisle Desgranges, “épiant les pas et démarches de son bureaucrate de mari in situ” fut sans doute le meilleur symbole de cette discipline restaurée. L’idée est déjà la rationalisation du travail.” (La citation évoque l’année 1805) Des scribes aux “cadres sup'” en passant par les fonctionnaires, du papyrus ou la tablette de cire à la tablette électronique en passant par la plume et la feuille, la machine à écrire puis l’ordinateur, les outils de l’écriture ont structuré les espaces de travail ainsi que nos postures physiques.La vie dans les bureaux a aussi évolué selon l’estime ou…

  • Lectures

    Le langage de la nuit, Ursula K. Le Guin.

    Traduit de l’américain par Francis Guévremont. “Selon moi, mûrir ne signifie pas vieillir mais se développer : un adulte n’est pas un enfant mort mais un enfant qui a survécu. Selon moi, toutes les plus belles facultés d’un être humain parvenu à maturité sont présentes dans l’enfant, et si on encourage le développement de ces facultés pendant la jeunesse, elles s’exerceront bien, en toute sagesse, chez l’adulte. Si en revanche elles sont réprimées et refoulées au cours de l’enfance, elles ne se développeront pas et compromettront la personnalité de l’adulte. Enfin, selon moi, la faculté la plus profondément humaine, et humaniste, est l’imagination.“ Dans ce recueil d’essais réjouissants l’auteure aborde…

  • Lectures

    Vieillir, un tour du monde des solutions qui rapprochent les générations, Julia Mouri et Clément Boxelbeld.

    Un couple de trentenaire est parti parcourir le monde à la rencontre des personnes âgées. Leur mission : interroger nos idées reçues sur cette partie importante de la population et rapporter des idées et solutions pour que les différentes générations s’apportent mutuellement. Être vieux, c’est souvent subir un regard qui vous met de côté soit car vous êtes jugés moins fort, moins capable, moins au fait ou bien, au contraire, parce que l’on vous estime plus sage.Le livre accumule de façon très simple des initiatives mises en œuvre par et pour des personnes âgées à travers le monde en leur donnant la parole. Il fait suite à des interviews vidéos…

  • Lectures

    Vivre avec des épouvantails : le monde, les corps, la peur, Michel Agier.

    “Dans l’intime, il y a cette gêne que tout le monde ressent et qu’en tant qu’anthropologue, je ne peux pas ne pas souligner : nos corps entravés doivent composer des mouvements et de torsions pour jouer un ballet étrange où l’on se rapproche tout en s’évitant, où l’on se parle tout en portant des masques (avec lesquels on peut aussi communiquer des messages non-verbaux), où l’on ne s’embrasse plus sauf avec les personnes avec lesquelles on vit, où l’on travaille avec des collègues alignés sur un écran, visibles ou parfois juste audibles. Que cela dure ou non, il en restera quelque chose qui a déjà changé nos sociabilités, qui renforce…

  • Lectures

    40 activités pour renforcer son courage social, agir contre les préjugés et les discriminations au quotidien, Floréal Sotto et Nora El Massioui.

    J’essaie de lire plus régulièrement des essais ou des livres qui m’amènent à réfléchir à des sujets qui m’importent et c’est ainsi que je suis “tombée” sur ce petit manuel que j’ai emprunté à ma médiathèque. Ayant grandi et vivant dans une société qui me favorise largement pour de nombreuses raisons, j’essaie de comprendre les mécanismes de la discrimination et de l’oppression puis de cerner en moi les réflexes inculqués qui en participent. Ce petit livre est une très bonne introduction aux différents types de discrimination et au vocabulaire actuel pour les penser et travailler à les combattre. Il présente, par exemple, de façon simple et didactique ce qu’est un…

  • Lectures

    Eloge de la lecture, La construction de soi, Michèle Petit.

    “J’ai entendu un jour une conseillère pédagogique soutenir que l’on pourrait demander aux enfants et aux adolescents d’évoquer devant leurs camarades leurs grandes émotions personnelles liées à la lecture. Je me suis souvenue des textes qui avaient compté dans mon adolescence, de ces rencontres qui avaient rendu mon destin et ma part d’ombre plus intelligibles. Pour rien au monde je n’aurais voulu en dire un seul mot en classe.” Je relis Michèle Petit avec grand plaisir pour nourrir ma réflexion sur la bibliothérapie suite à un stage passionnant avec @ma_petite_bibliotherapie. L’auteure approche dans cet ouvrage comment la lecture participe de la construction d’une identité, qu’elle serve d’échappatoire ou de moyen de…

  • Lectures

    L’art d’être libre dans un monde absurde, Tom Hodgkinson.

    // EN VACANCES// Traduit de l’anglais par Corinne Smith. L’auteur tente de nous convaincre de façon – bordélique/british/convaincante/drôle/insensée/absurde/érudite/biaisée/sympathique/enthousiaste – d’abandonner le mode de vie moderne pour revenir à une vie à la fois plus sobre et plus joyeuse.Cultiver son jardin, se laisser porter, vivre à plusieurs, quitter sa banque, apprendre le ukulélé sont autant de conseils qu’il donne et qu’il agrémente de sa relecture du Moyen-âge comme un âge d’or et du protestantisme comme la perversion du catholicisme. J’ai pouffé de rire en lisant cet essai et ce n’est pas si courant !Je trouve l’argumentation souvent de mauvaise foi, le fait de finir les chapitres par une injonction un paradoxe…