Lectures

Les poèmes de Lucie Delarue-Mardrus.

Pour un #lundipoésie qui entame ce beau #juindesfiertés proposé par @ledevorateur et @la_tortue_qui_lit je vous propose de découvrir la poésie de Lucie Delarue-Mardrus dont vous avez peut-être appris le poème “L’automne” à l’école primaire.

Impossible de trouver ses recueils de poésie aujourd’hui tellement on l’a oubliée… d’où cette photo de l’absence. 😊

J’ai choisi de partager avec vous son poème, d’un tout autre effet, “Tes Cheveux” qu’elle écrit à sa Muse.

Voici déjà le jour qui tombe
Tandis que ton visage est penché sur le mien;
Et dans l’ombre douce qui vient,
Tes cheveux d’argent blond paraissent d’outre-tombe…
Voici déjà le jour qui tombe.

Le premier fantôme du soir
Va sourire à travers la coiffure spectrale,
Et tu seras ma Muse pâle,
Ma désillusion, mon rêve sans espoir,
Le premier fantôme du soir…

-Tes cheveux pleins d’âme et de brume,
Ah! Penche-les sur moi dans le soir solennel!
C’est mon pays originel
De vent, de peur, de froid, de tristesse, d’écume,
Tes cheveux pleins d’âme et de brume!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *