• Jaune en poésie
    Lectures

    Jaune en poésie

    Pour changer un peu la tournure de mes #lundipoésie je vous propose deux ou trois poèmes que j’aime ayant en commun une couleur : aujourd’hui, le jaune ! Les rayons jaunes, Charles Sainte-Beuve (1829)“Les dimanches d’été, le soir, vers les six heures,Quand le peuple empressé déserte ses demeuresEt va s’ébattre aux champs,Ma persienne fermée, assis à ma fenêtre,Je regarde d’en haut passer et disparaîtreJoyeux bourgeois, marchands, Ouvriers en habits de fête, au cœur plein d’aise ;Un livre est entr’ouvert près de moi, sur ma chaise :Je lis ou fais semblant ;Et les jaunes rayons que le couchant ramène,Plus jaunes ce soir-là que pendant la semaine,Teignent mon rideau blanc. J’aime à les voir…