• Lectures

    Le jardin arc-en-ciel, Ito Ogawa.

    Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.  “La famille Takashima a décidé de continuer à vivre sereinement, tournée vers l’avenir. Sans rien revendiquer, comme une petite plante qui prendrait discrètement racine dans le sol. Puisque nous ne faisions rien de répréhensible, nous pouvions suivre la voie qui était la nôtre.”  Une jeune femme fraîchement quittée par son mari et élevant seule son fils découvre l’amour avec une lycéenne. Elles quittent la ville pour la campagne et ses ciels étoilés et vont peu à peu construire leur famille arc-en-ciel tout en tenant une chambre d’hôte ouverte à tous. Comme dans Le Ruban de la même auteure, les débuts peuvent sembler un peu mièvres mais…

  • Lectures

    Les poèmes de Lucie Delarue-Mardrus.

    Pour un #lundipoésie qui entame ce beau #juindesfiertés proposé par @ledevorateur et @la_tortue_qui_lit je vous propose de découvrir la poésie de Lucie Delarue-Mardrus dont vous avez peut-être appris le poème “L’automne” à l’école primaire. Impossible de trouver ses recueils de poésie aujourd’hui tellement on l’a oubliée… d’où cette photo de l’absence. 😊 J’ai choisi de partager avec vous son poème, d’un tout autre effet, “Tes Cheveux” qu’elle écrit à sa Muse. “Voici déjà le jour qui tombeTandis que ton visage est penché sur le mien;Et dans l’ombre douce qui vient,Tes cheveux d’argent blond paraissent d’outre-tombe…Voici déjà le jour qui tombe. Le premier fantôme du soirVa sourire à travers la coiffure spectrale,Et tu seras ma Muse pâle,Ma désillusion,…