Étiquette : littérature jamaïcaine

By the rivers of Babylon, Kei Miller.

Traduit de l’anglais par Nathalie Carré.Editions Zulma « A l’époque, il y avait à Augustown plein d’histoires différentes : celles de la Bible et celles d’Anansé l’Araignée ; celles des livres et celles des bouches-cancans ; celles lues lumière-la-bougie et celles racontées lueur-la-lune. Mais la division était toujours nette entre les histoires qui étaient écrites et […]