Lectures

Yannis Ritsos

Pour ce #lundipoésie je reviens au beau recueil bilingue de Yannis Ritsos publié aux #editionsletempsdescerises : “Tard, bien tard dans la nuit”
J’ai envie de vous faire connaître le poème Le Révolté écrit en juillet 1987.

Des gens, soi-disant désintéressés, cherchaient à le protéger (Protégés eux-mêmes par son nom).
Ne fais pas ci,
Ne fais pas ça – lui disaient-ils ; ne t’expose pas,
Ne dénoue pas tes lacets ou ta ceinture devant eux,
Ne te rend pas régulièrement victime de ton honnêteté.
Lui,
Il leur souriait avec compréhension et saisissait avec deux doigts seulement
Un à un leurs “Non” et il les jetait
À la poubelle
En même temps que ses habits.
Et ainsi tout nu, beau,
Révolté,
N’ayant plus que ses chaussures trouées (à force
D’escalades),
Il s’avança sous les acclamations et les malédictions
Pour disparaître serein dans l’immortalité.


Bonne semaine !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *