Lectures

Fugitive parce que reine, Violaine Huisman.

Je l’aurais suivie au fond des Enfers, je l’aurais suivie aveuglément sans jamais enfreindre son commandement tant sa voix, sa bonté, son calme et son recueillement m’inspiraient une confiance absolue. Cette femme était l’inoubliable passeuse qui m’a permis de baiser le front de ma mère morte.”

Un livre autobiographique très touchant autour de l’amour de deux filles et leur mère.
Une mère tourbillonnante, fragile, qui se débat entre ses blessures et ses aspirations et fait traverser à ses filles une enfance tordue et inoubliable.

J’ai été particulièrement sensible à la fougue égoïste de cette mère entière qui ne veut transiger sur aucun aspect de sa vie de femme tout en adorant ses filles.
Merci @inspiduvendredi qui, la première, m’a donné envie de lire ce livre!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *