Lectures

Yannis Ritsos, à nouveau

// EN VACANCES//

Un #lundipoésie grec avec, à nouveau, les mots de Yannis Ritsos dont je ne me lasse pas.

Ce nouveau recueil, publié aux éditions Ypsilon et traduit par Pascal Neveu, associe trois ensemble de poèmes – tous écrits durant les emprisonnements répétés du poète entre 1967 et 1970 après le putsch des colonels.
Ritsos avait déjà été déporté de 1948 à 1952 dans un contexte plus violent encore.

Pierres Répétitions Grilles mêle hymne à la beauté du jour, expérience intime de la résistance et relecture des mythes grecs pour dire le présent.
Je vous partage le court poème Silence.

Dans son corps, un autre corps, grand, impénétrable,
Muet, – un mutisme tout-puissant. À midi
Ou le soir, au souper, sous une lampe calme, quand il porte
Lentement, avec soin, la fourchette à sa bouche, il le sait
Qu’il nourrit cette autre bouche, inconnue, insatiable.

Yaros, 27.07.68

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *