Lectures

The girl who smiled beads, a story of war and what comes after, Clemantine Wamariya.

I did not understand the point of the word genocide then. I resent and revile it now. The word is tidy and efficient. It holds no true emotion. It is impersonal when it needs to be intimate, cool and sterile when it needs to be gruesome. The word is hollow, true but disingenuous, a performance, the worst kind of lie. It cannot do justice – it is not meant to do justice – to the thing it describes.” 

Ce livre est le témoignage volontaire et poignant de celle qui fut une enfant survivante du génocide au Rwanda et de l’exil et qui est devenue une porte-parole énergique pour la défense des Droits Humains. 

Des horreurs de la guerre et des camps de réfugiés aux succès scolaires et médiatiques en Amérique, l’auteure garde en elle l’enfant de 6 ans qui a fui à travers 7 pays avec l’aide de sa sœur. Elle raconte la difficulté à “partager” cette expérience même avec les plus proches, toutes les douleurs associés à l’entretien de la mémoire, la volonté de vivre et les obstacles qui surgissent de l’intérieur.  

Cette lecture n’est pas facile mais elle me semble essentielle. A défaut de pouvoir comprendre ce que cette personne a traversé, il me semble vital de l’écouter avec attention et considération. 

Je vous encourage vivement à lire ce témoignage ! 

Les Escales viennent de publier la version française de ce livre, plus de barrière linguistique donc…  

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *