Blanc autour
Lectures

Blanc autour, Wilfrid Lupano et Stéphane Fert.

Editions Dargaud

1832, dans le Connecticut. Une jeune institutrice d’école pour filles blanches décide d’accueillir dans sa classe une élève noire. Même si l’état ne pratique plus l’esclavage, les habitants de la ville voient dans cette nouveauté une menace inacceptable et sont prêts à littéralement tout pour empêcher que de jeunes filles noires n’accèdent à l’instruction.

Un trait épuré et des dessins ronds pour raconter une histoire violente sous des habits enfantins, c’est le stratagème parfait des auteurs.
J’ai aimé l’économie avec laquelle les élans et peurs de chacun(e) sont présentés, l’énergie salvatrice des personnages et la simplicité avec laquelle l’histoire est racontée.
Je ne suis pas sûre d’en garder longtemps le souvenir mais j’ai apprécié cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *