Lectures

Heart berries, Terese Marie Mailhot.

The dog was something good and small and the first thing in my life I could hold. I remember that I confided in him that I had been hurt. I think he was the only one I told. I thought the burden of knowing was too much, and that’s why he ran away. I’m still somehow convinced.”

J’ai été estomaquée par ce livre, par la volonté et la persistance de l’auteure qui partage avec nous sa lutte contre ses troubles psychologiques. Sa force et sa volonté sont immenses, sa fragilité et sa sincérité déchirantes.
J’ai plongé sans retenue dans sa prose poétique et militante. Une écriture travaillée pour nous donner sa brutalité et ses émotions sans être sentimentale.

J’ai découvert un univers personnel qui, tout en m’étant totalement étranger, m’est profondément familier.
Merci @theflyingelectra pour ce conseil, j’ai l’impression d’avoir lu une soeur lointaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *