La trajectoire des confettis
Lectures

La trajectoire des confettis, Marie-Eve Thuot.

Editions du sous sol

Trois frères sont les noyaux de cette grande fresque familiale racontée sous le prisme de la sexualité.
L’un est en couple libre avec une femme qui le subjugue et l’enflamme, un autre est volontairement abstinent depuis plus de 15 ans et le troisième change de partenaire tous les 6 mois avec une régularité remarquable.
Autour d’eux gravitent parents, ami(e)s et famille étendue. Leurs sexualités sont le moyen de les raconter et d’aborder différents sujets comme la fidélité, l’amour, la jalousie, l’indépendance des femmes, la maternité et la paternité, l’identité, la dépression, le pouvoir de l’imaginaire…

J’ai d’abord apprécié le ton direct de l’auteure et sa façon de mêler des descriptions sexuelles sans façon à des questionnements intimes, plus personnels. Et puis, au bout d’environ 300 pages (sur plus de 600), je me suis aperçue que je m’ennuyais. J’avais le sentiment que tout tournait en rond, faisait certes un joli carrousel de situations sexuelles mais sans que cela n’apporte plus rien aux personnages. (Et puis le principe de trois frères qu’on t’explique bien membrés et qui sont presque toutes les trois lignes en érection… j’avoue ça me lasse un peu)
J’ai fini le roman pour savoir si l’auteure m’emmènerait ailleurs mais non. Bref, c’est un loupé pour moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.