Le clou
Lectures

Le clou, Zhang Yueran.

Le clou, Zhang Yueran.
Traduit du chinois par Dominique Magny-Roux.
Editions zulma

C’était un secret, un secret d’avant nous, qui faisait obstacle entre nous. Nous vivions de la chasse, comme certains animaux – la chasse aux secrets. Finalement, un jour viendrait où, pour une proie, nous nous regarderons en ennemis, et nos chemins se sépareraient.

Deux amis d’enfance se retrouvent après une longue séparation. Ils ont maintenant plus de trente ans, ont tenté de mener une vie à eux mais ils reviennent encore et toujours à ce qui a irrémédiablement lié leurs deux familles dans le passé : un secret violent et déterminant.
En une longue conversation nocturne, ils vont arpenter et croiser leurs souvenirs, leurs héritages et les croyances qui les ont façonnés. Ils dérouleront avec eux toute l’histoire d’un pays.

Ce bouquin m’a laissée dans un drôle d’état… je l’ai lu comme dans une sorte de brume, constamment égarée par les noms et prénoms des protagonistes que je n’arrivais bizarrement pas à fixer dans mon esprit. Entre mélancolie, drame et incertitude je suis admirative de l’ambiance que l’auteure a réussi à créer. C’est comme si les personnages et le pays étaient dans des sortes de limbes, en attente. L’Histoire et l’enfance existent plus nettement que le présent.
Je ne sais pas trop si j’ai aimé ce livre du coup : il m’a laissée flottante entre deux rives.
Et vous ?

Merci @toutcequejaimais @papiercrepon @readreadbird @ledevorateur pour ce conseil de lecture ! Sans vous je n’aurais jamais découvert ce roman singulier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.