Le jeu du silence
Lectures

Le jeu du silence, Louise Erdrich.

Traduit de l’anglais par Frédérique Pressman.
Ecole desloisirs

Après avoir découvert le monde d’Omakayas dans le roman qui porte son nom, l’histoire se poursuit ici tout naturellement même si l’avenir semble s’assombrir. De nouveaux arrivants débarquent sur l’île hagards et affamés, ils ont dû fuir après avoir été attaqués par des Dakotas et Lakotas. Ensuite, ce sont d’autres voyageurs qui annoncent aux Ojibwe que les Blancs vont rompre leur accord et les chasser de leurs terres…
.
J’ai tout autant aimé ce deuxième volet de la vie auprès d’Omakayas. Elle grandit, sa personnalité s’affirme et l’innocence se transforme en volonté et intuition.
Les sujets abordés sont multiples et poignants et les talents de conteuse de Louise Erdrich permette de plonger sans peine dans un univers en en appréciant les nuances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *