• Lectures

    Tous les noms qu’ils donnaient à Dieu, Anjali Sachdeva.

    Traduit de l’anglais par Hélène Fournier.Editions Albin Michel “Elle est de retour dans la grotte, au bord de ce gouffre sombre où elle a vu danser les lumières bleues, et elle tient dans sa main une corde merveilleusement longue et légère. Elle noue solidement l’une des extrémités autour d’un rocher et jette l’autre dans les ténèbres ; la corde tombe comme une feuille morte.” 9 nouvelles singulières où les individus ont des vies doubles, troubles, entre monde réel et monde imaginaire.Un homme est fasciné par une sirène, une femme est irrésistiblement attirée par une grotte, des jeunes filles violentées envoûtent leurs maris, des septuplées partagent leur douleur, un homme quelconque…

  • Lectures

    Le diable trouve à faire, James Baldwin.

    Traduit de l’anglais par Pauline Soulat.Publié chez Capricci “A quoi pensait-il ? Car je sentais qu’il avait envie de me parler, et je voulais lui parler. Mais aucun de nous n’y parvenait. Ce n’était pas de sa faute, ni de la mienne. Nous ne trouvions pas d’issue à notre trouble commun car on nous avait interdit – sous peine de mort – d’utiliser ou de faire confiance à notre humanité commune, cette confrontation et cette acceptation qui sont tout ce qui peut sauver un autre être humain.“ Un recueil d’essai en trois textes incisifs sur le cinéma américain et ses tentatives, souvent médiocres selon Baldwin, d’exprimer la complexité des rapports…

  • Lectures

    Face à l’homme blanc, James Baldwin.

    Traduit de l’anglais par Jean-René Major.Publié aux Editions Gallimard. “Tout ce que je sais de la musique, c’est que bien peu de gens l’écoutent réellement. Et même là, lorsque, rarement, quelque chose s’ouvre en nous par où la musique peut pénétrer, ce que nous entendons surtout, ou ce que nous entendons confirmer, ce sont de fugitives évocations personnelles, intimes. Mais celui qui crée la musique entend autre chose. Il est attentif à la rumeur qui monte du néant et il lui impose un rythme au moment où elle éclate. Ce qui est évoqué en lui alors est d’un autre ordre, plus terrible parce qu’il n’a pas de mot – et…

  • Lectures

    Le monde de Rocannon, Ursula K. Le Guin.

    Traduit de l’anglais par Jean Bailhache. Publié au Livre de Poche “– « Et que ma famille boive avec la vôtre et nos fils entre eux, Seigneur », répondit l’ethnologue, qui, pour avoir vécu sur neuf planètes différentes, avait puisé une leçon dans tout cet exotisme : l’importance des bonnes manières.” Un ethnologue en mission sur la planète Fomalhaut apprend que ses populations sont mises en danger par des envahisseurs venus d’ailleurs. Il entame alors une errance de peuples en peuples pour alerter, rassembler de l’aide et tenter d’éteindre la menace. Quel chouette récit de “voyage” que ce roman ! L’auteure y place peu à peu ses thèmes de prédilection…

  • Lectures

    La rivière, Peter Heller.

    Traduit de l’anglais par Céline Leroy.@actessud “Ils ne voyaient pas le brasier, aucun panache ne couvrait les étoiles, aucune lueur comme dans les villes ne couronnait les arbres, mais ça empestait la forêt brûlée et le sol calciné, et toute la nuit ils entendirent les battements d’ailes et les pépiements des oiseaux qui passaient au-dessus d’eux.“ Deux jeunes hommes expérimentés, passionnés de littérature et de nature, partent en canoë pour descendre le fleuve Maskwa au Nord du Canada. Leur amitié profonde et leur complémentarité leur promettent une expérience inoubliable…Un incendie dantesque et des rencontres dangereuses vont progressivement transformer cette aventure en une épreuve dont nul ne sortira indemne. Punaise, quel…

  • Lectures

    Descend Moïse, William Faulkner.

    Descend Moïse, William Faulkner.Traduit de l’anglais par René-Noël Raimbault.@limaginaire_gallimard “Il resta un instant immobile, enfant étranger et perdu dans la verte et envahissante obscurité de la brousse sans limite. Alors il lui sacrifia tout. Ce furent la montre et la boussole. Il était encore impur. Il détacha de sa salopette la chaîne de l’une et la courroie de l’autre, les suspendit contre un buisson contre lequel il appuya son bâton, et il entra dans la brousse.“ Dans ce recueil de sept textes (reçu pour mon anniversaire) je n’ai pour l’instant lu que la nouvelle “L’Ours” que mon amoureux me conseillait pour renouer avec Faulkner. Il faut dire que Faulkner et…

  • Lectures

    Une autre femme, Anne Tyler.

    Traduit de l’anglais par Sabine Porte. “Déjà la mer lui semblait loin, dans l’espace comme dans le temps, ce n’était plus qu’un simple murmure sur cette route pavée inondée de soleil, bordées de villas silencieuses, de voitures désertes en train de cuire sous la canicule, de rangées de maillots de bain alignés sur des cordes à linge.” Lors des rituelles vacances en bord de mer, une mère de famille s’en va.Sans préméditation et sans objectif précis, elle quitte les siens et va s’inventer une nouvelle vie. Entre solitude, retrouvailles avec soi-même et questions essentielles cette femme va se prouver qu’elle existe. J’ai beaucoup aimé ce livre.Sa lenteur, la simplicité de…

  • Lectures

    America, T.C. Boyle.

    Traduit de l’anglais par Robert Pépin. “Bien, mais… Où ces gens étaient-ils censés aller ? Rentreraient-ils au Mexique ? Il en douta, tout ce qu’il savait des espèces migratoires et des réactions d’une population qui se fait déloger par une autre lui disait le contraire. Tout cela conduisait à la guerre, à la violence et aux meurtres jusqu’à ce qu’enfin un groupe ait décimé l’autre et rétabli ses droits sur ses territoires de chasse, ses pâturages ou ses aires de nidification. C’était triste, mais les choses se passaient comme ça.“ Dans la banlieue lointaine de Los Angeles, un quadragénaire aisé – journaliste et amoureux de la nature vivant dans un…

  • Lectures

    Reading Turgenev, William Trevor.

    A la fin des années 50, une jeune femme se marie pour échapper à l’étroitesse de sa vie dans un petit village rural irlandais et s’installer “en ville” avec son époux plus âgé, commerçant aisé. Hélas, ce mariage l’enfermera un peu plus : son mari est un taiseux encadré par deux sœurs mesquines qui n’acceptent pas la jeune femme.C’est à l’occasion d’une échappée seule à vélo qu’elle re-découvre son cousin dont elle était amoureuse enfant. Leurs solitudes respectives les rapprochent et ils prennent l’habitude se retrouver dans un cimetière abandonné pour observer la nature et lire Tourgueniev. Mais cette éclaircie ne sera que temporaire et le retour à une vie…

  • Lectures

    Furie, John Farris.

    Traduit de l’anglais par Gilles Goulet. Deux adolescents de 14 ans – Robin et Gillian – grandissent séparément; ils sont dotés de pouvoirs psychiques incroyables et sont connectés mentalement. Leurs dons intéressent les agences gouvernementales américaines qui sont prêtes à tout pour les maîtriser à leur bénéfice… Pour les “protéger”, un seul homme se dresse : le père de Robin, ancien assassin pour le compte de la CIA. J’avais été très attirée par la couverture (bravo @audreyspiry !) et j’avais envie de lire un bouquin façon pulp avec de l’action et des supers-pouvoirs.J’ai été servie, le livre part dans tous les sens 😊 : personnages caricaturaux à gogo, scènes sexuelles régulières et…