Lectures

Less, Andrew Sean Greer.

Disponible en français aux éditions Jacqueline Chambon (sous le titre : Les tribulations d’Arthur Mineur)

Strange to be almost fifty, no? I feel like I just understood how to be young.”
“Yes! It’s like the last day in a foreign country. You finally figure out where to get coffee, and drinks, and a good steak. And then you have to leave. And you won’t ever be back.

Arthur Less est un écrivain apprécié sans pour autant avoir atteint une vraie renommée. Il est en fait surtout connu pour avoir été dans sa jeunesse l’amant d’un écrivain qui a reçu le prix Pulitzer. Au début du récit, Arthur vient d’accepter une série de propositions hétéroclites qui vont lui permettre de faire le tour du monde et ainsi éviter à la fois d’être seul le jour de ses 50 ans et d’assister au mariage de son ex qu’il aime encore.
Le roman rapporte ensuite une série de réflexions douces-amères sur l’écriture, le fait de vieillir et l’amour. Le tout, embarqué au coeur de situations loufoques, romantiques et tendres où le “héros” est à la fois pitoyable et sympathique.

Ce bouquin me laisse une impression finalement mitigée : je me suis parfois ennuyée, l’écriture est agréable mais pas remarquable, le principe du livre qui parle d’un livre ou d’écriture me fatigue toujours un peu… et pourtant certains moments m’ont semblé très justes.
Bref, il ne me restera probablement pas longtemps en tête mais cette comédie romantique m’a fait passer un bon moment.

Merci @readreadbird pour cette idée de lecture !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *