Orange en poésie
Non classé

Orange en poésie

Pour changer un peu la tournure de mes #lundipoésie je vous propose deux ou trois poèmes que j’aime ayant en commun une couleur : aujourd’hui, le orange!

Un jour, un jour, Louis Aragon (1963)
“(…) Un jour pourtant un jour viendra couleur d’orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d’épaule nue où les gens s’aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Arbre au dedans, Octavio Paz (1987)
Traduit de l’espagnol par Frédéric Magne.
Dans mon front a poussé un arbre.
Il a poussé au-dedans.
Ses racines sont des veines,
des nerfs ses branches,
ses feuillages confus des pensées.
Tes regards l’enflamment
et ses fruits d’ombres
sont orange de sang,
grenades de lumière.
                                            Le jour se lève
dans la nuit du corps.
Là au-dedans, dans mon front,
l’arbre parle.
                           Approche, tu l’entends
?”

Carrot, Leah Naomi Green (2020).
Pas encore traduit en français à ma connaissance.
Take all summer,
your ember
from the sun,
its walking meditation.
Store it in small
vaults of light
to keep
the rest of us
when winter seals
around each day.
We’ll flicker
to the table.
We’ll gather
to your orange flame
.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.