Portrait de femme/ Mon héroïne

Portrait de femme : Cash

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir @theflyingelectra, grande lectrice de littérature américaine et amérindienne, pour notre septième #portraitsdefemme partagé !

Elle a choisi de nous parler d’un petit bout de femme d’à peine 1m60 qui fume des Marlboro et joue au billard dans un coin paumé du Minnesota…

Mon héroïne s’appelle Cash. Elle vit au Minnesota dans les années 70.
Passée de famille d’accueil en famille d’accueil comme bon nombre d’enfants indiens, elle a surtout servi de main d’œuvre gratuite dans les fermes avoisinantes. La jeune femme a réussi à s’émanciper à l’âge de 13 ans et depuis, elle travaille comme ouvrière agricole en journée et en soirée remporte de l’argent en jouant au billard.

En quoi Cash est-elle un personnage féminin marquant ?
J’ai adoré rencontrer ce personnage de polar. Loin du cliché du héros masculin adulte, porté sur la bouteille et aux histoires d’amour malheureuses, ici on a une jeune femme volontaire, tenace et qui a décidé de mener sa vie telle qu’elle le souhaite, malgré tout le racisme et machisme ambiant.
J’aime l’idée qu’une femme puisse être l’héroïne alors qu’elle représente habituellement les victimes idéales de ce genre de livres. J’aime sa personnalité et sa détermination quand elle veut connaître la vérité. Son nom est Cash.

À qui conseiller cette lecture ?
Celles et ceux qui lisent en anglais et qui aiment sortir des sentiers battus.

2 Comments

  • Electra

    merci ! du coup tu m’as donné envie et je viens de finir la lecture du deuxième volet. L’autrice a vu tellement de gens lui demander des nouvelles de Cash qu’elle a écrit une suite (autre enquête) et je l’ai dévoré en une journée, je confirme donc totalement dans ce que j’ai dit dans ton billet 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *