• Le visage de paille
    Lectures

    Le visage de paille, Abigail Padgett.

    Traduit de l’anglais par Danièle et Pierre Bondil.Editions Rivages “La décision d’écouter devait être prise en toute conscience. Avec un cerveau toujours occupé à scruter l’environnement extérieur, et sa propre réserve d’images en quête de stimulation constante, même dans des périodes de calme relatif comme celle-ci, il était trop facile de saisir les subtilités qui s’enchaînaient, et rien d’autres; trop facile de ne percevoir qu’une atmosphère puis de passer à autre chose.“ Une petite fille de 3 ans meurt des suites d’un viol. Sur son ventre un dessin : le visage de paille du titre. Par réflexe, la police et les services sociaux s’apprêtent à arrêter son beau-père. Il est…

  • L'enfant du silence
    Lectures

    L’enfant du silence, Abigail Padgett.

    Traduit de l’anglais parDanièle et Pierre Bondil.Editions Rivages Un enfant blanc de 4 ans a été retrouvé ligoté sur un matelas dans une maison abandonnée d’une réserve indienne. L’assistante sociale de l’aide à l’enfance chargée de collecter toutes les informations permettant aux juges de prendre la bonne décision pour l’avenir de l’enfant découvre qu’il est sourd et se prend d’affection pour lui. Lorsque “l’enfant du silence” manque d’être assassiné à l’hôpital où il est soigné, elle met toute son énergie et toutes ses intuitions à l’œuvre pour échapper aux tueurs qui risquent de revenir. Cette héroïne singulière, atteinte de troubles bipolaires est marquée par son enfance et l’héritage transmis par…

  • My Sweet girl
    Lectures

    My sweet girl, Amanda Jayatissa.

    Editions Penguin Random House “It didn’t come easily to me. I had to work at it. But if I learned one thing from Mom, it’s that it was usually worth it being the sweet girl.” Paloma a été adoptée dans un orphelinat du Sri Lanka. Ses parents ont fait leur maximum pour que sa vie aux Etats-Unis soit la plus belle possible. A 30 ans, elle a conscience qu’on lui a donné le meilleur et se demande si elle sera à la hauteur de sa chance. Saura-t-elle être la “sweet girl” qui ne fait pas de vagues et que tout le monde apprécie ? Alors qu’elle sous-loue une chambre de…

  • Un homme dans la brume
    Lectures

    Un homme dans la brume, Dorothy B. Hughes.

    Traduit de l’anglais par Simon Baril. Editions Rivages “Il vit à nouveau son visage lorsqu’elle passa sous la lumière jaune du réverbère, il vit qu’elle n’aimait pas les ténèbres, le brouillard, l’isolement de cet endroit. Elle s’engagea sur la California Incline, la passerelle qui menait vers la plage ; il l’entendait claquer fort ses talons contre le ciment déformé du trottoir, comme si ce bruit la rassurait.“ Mon résumé De retour à la vie civile après la seconde guerre mondiale, deux anciens compagnons d’armes se recroisent par hasard à Los Angeles. L’un est devenu inspecteur de police; il enquête sur l’Etrangleur – un sérial killer qui tue des jeunes femmes.…

  • Lectures

    Nothing man, Jim Thompson.

    Traduit de l’anglais par Julien Guérif. “Je reposais la bouteille. Il en manquait un tiers. Je venais de mourir, pourtant je n’étais pas mort. En écoutant le rugissement de l’océan, je me dis que rien ne pouvait me tuer. J’allais continuer à vivre jusqu’à la fin des temps… comment était-ce possible ? Comment vivre dans un monde de moqueries, de murmures et de pitié ? “ Un journaliste vétéran de guerre est revenu intimement et physiquement amoindri du conflit. Anesthésiant ses angoisses par un humour borderline et un apport d’alcool constant, il est prêt à tout pour conserver son secret … Je ne vous en dit pas plus pour vous…

  • Lectures

    La face nord du coeur, Dolores Redondo.

    Traduit de l’espagnol par Anne Plantagenet. Attention, attention : ce roman est un “prequel” à la trilogie du Baztàn que je vous conseille instamment de lire avant de vous lancer dans ce roman pour en profiter pleinement (La trilogie est d’ailleurs en poche chez @folio_livres 😊) En 2005, l’inspectrice Amaïa Salazar, marquée par son enfance sous l’ombre d’une mère dangereuse et d’un père lâche, est une jeune sous-inspectrice brillante invitée à se former au siège du FBI à Quantico. Elle y rencontre l’agent Dupree – profileur exceptionnel – et se retrouve embarquée à ses côtés, alors que l’ouragan Katrina s’apprête à dévaster la Nouvelle-Orléans, à la poursuite d’un tueur en série passant…

  • Lectures

    Du sang dans la sciure, Joe R. Lansdale.

    Traduit de l’anglais par Bernard Blanc..“Il n’était pas impressionné par leurs draps, lui aussi il en avait, mais il était assez intelligent pour savoir qu’ils allaient sur son lit, pas sur sa tête.“ Le shériff n’est plus, il a été tué par sa femme alors qu’il essayait une fois de plus de la violer.Sunset, une rousse avec du tempérament donc, prend alors la place de son mari et devient le shériff nouveau genre de sa bourgade texane. Les années 30 ne sont pas très bienveillantes envers les femmes qui sortent du rang et encore moins avec les Noirs alors quand Sunset se met à enquêter sur un cadavre retrouvé sur…

  • Lectures

    La ville des morts, Sara Gran.

    Traduit de l’anglais par Claire Breton. “Le vrai défi, pour la détective qui doit se déguiser, n’est pas d’endosser un nouveau personnage. C’est de se détacher de son ancien moi. Se départir de soi-même est la vocation ultime de l’être, un état auquel bien peu de gens parviennent. Et un état auquel chacune, qu’elle le sache ou non, aspire.“ Après l’ouragan Katrina, tout se délite à la Nouvelle Orléans, la réalité s’éparpille, les maisons et les rues semblent fantomatiques. La pauvreté et le crime, eux, résistent très bien et fleurissent dans cette période d’abandon.Claire De Witt, détective privée nourrie d’ésotérisme et inspirée par les méthodes d’un enquêteur Français de légende,…

  • Portraits de femmes

    Portrait de femme : Claire

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’accueillir @papiercrepon pour notre huitième #portraitsdefemme partagé ! Elle a choisi de nous parler de Claire DeWitt, héroïne des romans policiers de Sara Gran. Mon héroïne s’appelle Claire DeWitt, une détective privée torturée, trash, limite fêlée. Elle a été formée avec des méthodes totalement hors sol, presque mystiques. Elle est surtout prisonnière de son passé compliqué que l’on découvre au fil des épisodes – trois jusqu’ici. En quoi Claire est-elle un personnage féminin marquant?C’est un personnage féminin badass et rock’n roll comme on n’en trouve pas assez dans la littérature contemporaine. Une femme dotée d’une acuité hors du commun. Pugnace, déterminée, elle ne recule devant aucune difficulté – bien au…

  • Lectures

    Tamanoir, Jean-Luc A. d’Asciano.

    “Un clochard ne meurt jamais de mort naturelle, coupe Malscazoni. Il meurt assassiné par le froid, le manque de logement, la spéculation. Il meurt assassiné par le Grand Capital.“ Au cœur du Père Lachaise, deux hommes -membres d’une association d’aide aux SDF- sont assassinés. Un clochard, témoin des faits, s’enfuit dans la nuit avec son chat. Le lendemain, le Tamanoir – enquêteur privé pour le moins singulier et pourvu d’un nez mémorable – découvre le fait-divers dans le journal.Il va s’immerger dans le monde interlope de la rue, découvrir un business mafieux autour des sans domicile fixe et basculer joyeusement dans un occultisme saisissant. Si ce bouquin commence comme un…