Lectures

Terre des oublis, Duong Tu Huong.

En un éclair, la douleur et la colère jaillissent en lui, éclairant sa vie à travers le temps, lui découvrant nettement une deuxième facette de lui-même, un visage lâche et stupide, un air de sombre patience, la résignation des boeufs devant la charrue.”

Une jeune femme vietnamienne retrouve soudainement son premier mari censément mort à la guerre en héros communiste. Elle s’est entre-temps remariée avec un riche commerçant qu’elle aime profondément. Sous la pression de son village et des principes moraux et politiques de son époque, elle retourne vivre avec son premier mari.
Au fil des saisons et de la maturation des trois personnages centraux, c’est le quotidien complexe de la vie au Vietnam qui se révèle peu à peu.

J’ai mis beaucoup de temps à rentrer dans ce roman, à la fois car son rythme et sa façon de construire les situations m’étaient profondément étrangères et parce que l’injustice multiple qui “lance” le récit me révoltait.
Je suis contente d’avoir persisté et de m’être peu à peu laissée gagner par cet univers singulier et ce dilemne universel. C’était une très belle lecture.
Merci @insta_kube pour cette découverte!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *