Lectures

La poésie de Yannis Ritsos

Pour ce #lundipoésie qui veut croire au printemps, je partage avec vous les poèmes de Yannis Ritsos – poète grec saisissant.
J’ai découvert il y a quelques semaines son dernier recueil “Tard, bien tard dans la nuit” écrit en 1987/88 et c’est une révélation!
Ce recueil est plein de mélancolie et de douceur, de constats attristés mais sans résignation et enfin d’une confiance renouvelée dans la vie et l’écriture.
C’est un bijou à chérir.

Et tout de suite le poème intitulé “Le poète”
Traduit du grec par Gérard Pierrat.

Il a beau plonger sa main dans les ténèbres,
Sa main ne noircit jamais. Sa main
Est imperméable à la nuit. Quand il s’en ira (car tous s’en vont un jour), j’imagine qu’il restera
Un très doux sourire en ce bas monde,
Un sourire qui n’arrêtera pas de dire “oui” et encore “oui”
À tous les espoirs séculaires et démentis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *