Lectures

Une mort très douce, Simone de Beauvoir.

Tous les hommes sont mortels: mais pour chaque homme sa mort est un accident et, même s’il la connaît et y consent, une violence indue.

Un court texte sur la mort d’une mère, une mort observée avec une attention grave et qui provoque un bouleversement imprévu. Le dénuement des derniers jours est dit ici avec surprise et rage.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *