Lectures

On earth we are briefly gorgeous, Ocean Vuong.

I am writing you from inside a body that used to be yours. Which is to say, I am writing as a son.

L’auteur prend la plume et, sous forme de lettres, s’adresse à sa mère vietnamienne réchappée de la guerre. Un courrier intime et universel où les questions d’ancrage, de filiation, d’amour, d’identité, de langue, de perte et de traumatismes s’entremêlent avec lyrisme.

Bon, je n’aurais pas attendu longtemps après avoir découvert sa poésie (et grâce au rappel bienveillant @ledevorateur 😉) pour me plonger dans ce texte personnel…
Impossible de vous dire en détail toute sa richesse tant chaque mot se déplie et s’intensifie au fur et à mesure des pages. J’ai été émue par ce témoignage à fleur de peau, écrit par quelqu’un qui, tout en étant très loin de ce que je suis, me semble un frère lointain.

Je ne peux que vous conseiller instamment cette lecture, d’autant que la version française sera publiée début Janvier 2021 chez @editions_gallimard traduit par Marguerite Capelle sous le titre “Un bref instant de splendeur” 😊

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *