Lectures

Anaïs Nin: sur la mer des mensonges, Léonie Bischoff.

Au début des années 20, Anaïs Nin vit avec son mari banquier dans la banlieue parisienne. Pour une jeune femme éduquée, polyglotte et profondément créative, la routine est une menace mortelle. Entre l’écriture de son journal qui lui sert d’exutoire et de terrain de jeu, la pratique de la danse qui révèle son bouillonnement intérieur et la montée en puissance d’une sensualité qu’elle peine à domestiquer, tout est prêt pour que l’artiste en elle s’enflamme.
L’étincelle sera la rencontre avec Henri Miller puis sa femme June…

Une très belle bande dessinée que j’ai abordé de façon un peu dubitative uniquement car le dessin était trop floral à mon goût (oui je sais on a les blocages qu’on peut 🙁) mais qui a su me convaincre par sa richesse et sa complexité.
J’ai beaucoup aimé la façon de retranscrire la joie d’une femme qui se découvre, qui refuse de simplifier son identité et qui exulte quel qu’en soit le prix.
Je vous conseille cette lecture pleine d’ardeur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *