Lectures

Ces jours qui disparaissent, Timothé Le Boucher.

Lubin Maréchal, acrobate d’une vingtaine d’année, s’aperçoit un jour qu’il ne se souvient plus de certaines journées, comme s’il ne les avait pas vécues. Durant ces absences, il comprend qu’un autre lui-même se met à exister, menant une vie tout à fait différente. La cohabitation entre lui et son alter-ego est malaisée devenant peu à peu impossible au fur et à mesure que son double lui “vole” de plus en plus de journées.

Entre tentatives désespérées de “faire avec”, recours à des psy, usage des nouvelles technologies et expéditions punitives, le fossé se creuse de plus en plus et Lubin doit faire face à la peur de disparaître totalement.
Une BD coup de poing : j’ai été attrapée par l’histoire et ses questionnements profonds alors que je m’apprêtais à lire une BD “facile”. Je n’ai pas tout aimé (un dessin parfois trop manga, des ellipses un peu faciles…) mais je suis admirative du traitement du sujet et de l’impact provoqué par ce bouquin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *