Lectures

En souvenir d’André, Martin Winckler.

En retrouvant les paroles des morts, j’apprenais à mieux écouter les vivants.”

Le médecin narrateur raconte une vie passée à lutter contre la douleur pour ses patients et à en accompagner certains dans la mort.
Comme toujours j’apprécie l’écriture de Winckler, son humanité et sa capacité à mettre en mot des questions profondes.

Et comme toujours je suis agacée par sa tendance à un sentimentalisme un peu fleur bleue qui, à mon avis, diminue la force de ses textes.
Dans ce livre j’ai surtout aimé ce qui raconte l’importance d’une oreille attentive et de la collecte des récits personnels pour que la personne qui meure puisse partir en paix.
Merci @weave_my_mind de m’avoir donné envie de relire un texte de Martin Winckler !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *