Lectures

Heading out to wonderland, Richard Goolrick.

@algonquinbooks

The thing is, all memory is fiction. You have to remember that. Of course, there are things that actually, certifiably happened, things you can pinpoint the day, the hour, the minute. When you think about it, though, those things, mostly seem to happen to other people.

Un bel homme arrive dans un village de Virginie avec une valise pleine de billets. Conquis par la beauté de la nature et le tempérament des habitants, il s’installe et s’intègre peu à peu. Sa folle passion pour la jeune épouse de l’homme le plus riche des lieux suscitera le drame que tout le monde se raconte encore…

Mais quel bouquin bizarre !
A la fois bucolique et charmant, d’une sensualité vraiment gnangnan, avec une intrigue téléphonée mais une écriture haletante, idyllique puis malsain sans transition, crédible amoureusement et ridicule de bons sentiments …
J’ai eu l’impression que l’auteur s’était perdu lui-même dans son récit.
Et sa façon de vouloir rendre romantiques les violences faites aux femmes…ça n’est pas passé du tout chez moi.

Traduit en français par Marie de Premonville sous le titre “Arrive un vagabond”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *