Lectures

La maison des Turner, Angela Flournoy.

Quand il était petit, chaque fois qu’un enfant traversait la période classique du mensonge, ou accusait ses frères et soeurs de tous les méfaits dans lesquels il était impliqué, Viola lui pointait l’index sur la poitrine en disant: ‘Ça peut pas toujours être les autres qui ont tort. Chacun son tour.‘”

13 frères et soeurs adultes se croisent autour du devenir de la maison familiale alors que leur mère vieillissante est tombée malade. Au coeur d’un Detroit secoué par la crise des subprimes, un roman américain que j’ai trouvé à la fois très agréable mais assez peu surprenant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *