Lectures

La vie introuvable, Gabrielle Tuloup.

J’ai regardé ma ridicule petite valise pour voyage en cabine, celle des gens qui ne restent jamais bien longtemps, et je me suis demandé comment j’avais pu rapporter autant de chagrin dans un si petit volume.

Un court roman autour de la relation complexe d’un fils et de sa mère atteinte par la maladie d’Alzheimer, entre secret personnel et manque d’amour.

Tout était là pour un très beau livre mais voilà… je n’ai pas du tout aimé l’écriture que j’ai trouvée inutilement alambiquée avec une recherche de oésie trop appuyée.
Merci quand même @mlle_wendy_lit 😚 même si nous ne partageons pas ce coup de coeur !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *